Ca fait 6 ans que j'ai arrêté de fumer et il y a des moments (environ vingt fois pas jours)...

_users_mpl_desktop_w_tasse_cafe2Il y a toujours un moment où je courcircuite : ça commence doucement : "tiens, je prendrai bien un p'tit café avec une clop"... je me lève, je me fais mon café mais je ne prends pas la clop. Normal, j'en ai pas. Je me remets devant l'écran et là ça tourbillonne dans ma tête : "il est bon ce café, manque une cigarette, manque une cigarette, manque une cigarette..."
Les jours où je vais bien, ça s'arrête là. Je bois mon café, il est quelconque, c'est comme ça, on passe à autre chose.
Les jours où ça va pas, je laisse mon café, je soupire comme un buffle et j'attaque les p'tites peaux autour des ongles avec hargne...

De temps en temps, je prends une cigarette quand je suis dans une soirée avec des fumeurs (denrée rare !). La première bouffée, wouaaah, comme si c'était la première cigarette de sa vie (si ! si !) c'est top ! Mais je suis raisonnable, je préfère crapoter pour ne pas trop tenter le diable. Ce qui est dingue, c'est que quand je fume cette cigarette (dont je rêve chaque jour) l'allumer me fait tourner la tête, je m'illumine comme une gamine, et puis à chaque bouffée, je trouve ça : pas si excitant, un peu lourd comme goût... j'aime bien l'allumer et l'écraser...
Le lendemain matin quand je me réveille et que j'ai cet horrible goût de tabac dans la bouche, pouââââk, et que je me demande comment j'ai pu fumer jusqu'à deux paquets par jour... sentir mauvais... (même si on ne se sent pas soi-même...)...

Moralité : j'ai tout le temps envie de fumer une cigarette, mais je ne me remettrai jamais à fumer pour de bon. Que cela soit écrit... au cas où j'oublierai !