... sa femme aussi. Par la force des choses ! Si, c'est elle qui prépare le diner, elle ne va quand même pas préparer deux menus différents.

Il n'y a pas que les femmes qui doivent passer l'épreuve du maillots de bain et même si ils ont l'air de s'en moquer... c'est pas vrai.
Du coup lorque l'époux a décidé de faire dégonfler sa bedaine, toute la famille est au garde à vous.

_users_mpl_desktop_w_ill_briocheLe problème c'est que l'homme ne se réveille qu'une fois par an, quand il se rend compte qu'il va devoir se dévêtir en public pour griller au soleil. Le reste de l'année il ne calcule rien : il gonfle, il gonfle... et la femme pleure, pleure... parce que elle, c'est pas grâve si elle le voit comme ça toute l'année (pourquoi être si peu exigente avec eux quand on l'est tellement avec nous-mêmes ?).

Si le regard de l'homme est intraitable, celui de la femme doit être in-dul-gent.

Le mari n'a pas le temps de se préoccuper de ce genre de choses (c'est pour les filles).

D'ailleurs, c'est pour ça qu'il compte sur sa femme pour le rappeler systématiquement à l'ordre : "chéri, c'est ton 4ème yaourt là...", "chéri qu'est ce que tu as pris au resto à midi ?" à la suite du troisième "heu... ben..." faites voler la casserole au travers de la cuisine, et démissionnez, pas la peine de s'user la santé pour un mec qui ne fait aucun effort.

Si à la première remarque quant au nombre de biscuits à appéro absorbés il vous répond : "mais merde, fous-moi la paix !!", vous pouvez être fière, il devient agressif, c'est que le régime fait effet.

Alors pour celles qui en ont marre de faire régime avec leur mari (alors qu'elles n'en ont pas besoin), parce qu'ils nous prennent pour leur coach, leur mère ou leur nounou, inscrivez vos maris à des programmes spécialisés qui joueront ce rôle ingrat.

Après tout, nous on sait se prendre en main à l'arrivée des beaux jours, alors pourquoi pas eux ???