La veille, j'ai eu une migraine carabinée qui m'a clouée sur mon canapé pendant 6h... du coup, au lieu de stresser comme une folle, j'ai dormi dès que je pouvais, entre deux aller-retour à l'école.
De toute façon, j'étais prête. Et je le savais.

Samedi matin, ma copine Tsé-Tsé est venue me chercher à 10h.

vente1Nous avons tout préparé dans la salle qui nous avait été prêtée. Une magnifique salle toute en boiseries et comble de la chance : un immense miroir sur tout un mur. Génial !
Nous avons disposé les 150 pièces, au feeling, c'était notre première vente et on y connaissait rien !

Vers 11h, Do est arrivée, m'a donné mon super sac qu'elle a fait rien que pour moi !!!! Il est superbe !
D'ailleurs, ce serait bien qu'elle en fasse d'autres, hein les filles !!!

Puis la matinée s'est remplie de visiteuses et c'était un vrai bonheur de voir leurs yeux pétiller devant les bijoux. Je me suis remplie du plaisir de voir les boucles d'oreilles prendre la lumière sur elles, les colliers entortillés à leur cou, les bracelets cliquetants au poignet.

Nous avons fait la connaissance de la ravissante Lili qui vient sur le forum régulièrement et Do a pu papoter un moment avec elle.

Ensuite, l'heure du déjeuner a été un peu longue. On a pu imaginer les gens aux terrasses des cafés au soleil... plutôt qu'enfermés dans cette salle pour voir les bijoux de mplr !!

L'après-midi, d'autres sont venues.
Et puis c'était fini, il était 17h, l'heure de remballer.

C'était une chouette journée. Une très chouette journée. J'étais bien avec mes copines, avec mes bijoux, avec les clientes...

Bien sûr, on peut dire que les bijoux n'étaient pas très bien présentés. Juste posés comme ça sur la table, sans présentoir, mais j'ai pu constater qu'ils plaisaient et qu'ils se vendaient très bien.
Ca m'a fait penser à un chanteur qui prend contact avec son public...

Des commandes ont été passées.
Des rendez-vous on été pris pour septembre.

Je rêve déjà aux perles que je vais pouvoir acheter avec les sous que nous avons gagnés... de belles perles comme dans mes rêves... des rêves d'enfant qui deviennent réalité.