Le lundi, nous nous sommes retrouvées : nous, les quatre exposantes.

Nos voitures alignées devant la boutique, nous avons déchargé en vrac avant de prendre chacune possession des lieux.

VITR1

AARV

Je m'étais méticuleusement organisée. A tel point que j'ai eu peur d'être toute petite dans cette immense voute en pierre. Que nenni ! Une fois les tréteaux et tables alignés avec le tissus dessus, mon paravent déployé pour suspendre les sacs... je prenais pas mal d'espace.

STD1

Pas la peine de mieux regarder, ce n'est pas moi sur la photo !!

J'étais bien placée, en plein dans la vitrine !


STD2

J'ai mis la journée à installer chaque bijoux, à déplacer les spots pour optimiser la lumière dans les perles... et je peux dire que même les jours suivants, j'ai continué à essayé de rendre mon stand plus agréable.

Je pousse un collier de quelques centimètres pour laisser respirer cette petite bague noyée dans le flot.

Je surélève légèrement ces boucles d'oreilles qui perdent leur éclat à l'horizontal...

Il me semble que le dernier jour mon espace était au point. Comme quoi, c'est un vrai métier de créer des vitrines, d'organiser une boutique... pas facile !

STD3

Il y a eu de merveilleuses rencontres : un petit garçon d'une dizaine d'année qui est venu acheter un cadeau pour sa maman.

Ces maris et amoureux pour leurs douces compagnes.

Cette drôle de fille qui est entrée le téléphone vissé à l'oreille, qui a choisi un collier toujours au téléphone, m'a payée au téléphone et est partie... toujours au téléphone... drôle d'impression !

Des remarques agréables chuchotées sur mes créations. Tant de satisfaction.

STD4

Et puis quelques copinautes passées me soutenir malgré la rudesse du froid. Merci les filles... heu et merci Francis (t'es pas une fille toi !!!). Les copines de l'atelier de sculpture du lundi, quel plaisir !

Un merci tout particuliers à Floresole qui descendait de son avion et est venue exprès à ma rencontre. J'en ai été ravie et j'espère la revoir bientôt.

Merci à mes filles qui sont venues le soir du vernissage, j'étais si heureuse de les avoir près de moi alors que je ne les voyais plus depuis des semaines.

Chloé (5ans) fût une petite assistante pleine d'humour, très convaincante pour aider à choisir : "ils sont beaux les bijoux de ma mânman !!!"

Emilie qui s'est rendue compte de l'importance que représentait cette opération pour moi, la valeur de mon travail et de mon absence... mais aussi là très grande valeur de ma présence quand je suis femme au foyer à sa disposition !!

Mes petites amours...

Merci à mon mari... mon tendre amour si patient... si prévenant... si à l'écoute... si je peux je le re-épouse demain !!

VITR2N

Merci aussi à mes trois comparses exposantes qui ont permis cette aventure !

MAIS... vous me connaissez, il y a toujours un mais...

Même si je suis enchantée de cette expérience.
Même si mes créations se sont très bien vendues.
Même si je recommencerai l'année prochaine.
Même si des portes sur une multitude d'horizons s'ouvrent.
Même...

Et bien non. Je ne rentrerai pas dans une logique de production. Ma boutique-atelier-de-mes-rêves, ce ne sera pas pour tout de suite.
J'ai trop de plaisir à me laisser porter par les humeurs de mes deux belles fripouilles ; le rythme souvent pénible du job de mon mari. J'aime trop prendre mon café sans qu'on me dérange, à l'instant précis qui ME convient.

Il me reste du temps et une réelle jubilation à dire : je suis femme au foyer.
Il y a encore tant de chemin à parcourir, tant de copinautes sur la toile à aider à se rendre compte de la valeur de leur situation et en tirer le meilleur parti.

Et c'est dans ma maison que je suis bien pour créer et aider. Dans ma maison où il fait chaud...