jaune1
Gris. Pluie.
"en mai, fais ce qu'il te plait"...
Je suis dubitative.

Ca fait une semaine que j'attends un rayon de soleil persistant pour faire les photos de mes nouveaux bijoux pour la vente du 17 juin à Paris.
Je dis bien persistant parce qu'il suffit que je sorte mon appareil, que je le mette sur son pied, le temps de placer un bijoux, hop, le soleil disparait.
Ca ressemblerait à un mois de mars...

Ceci dit, il y a quelques avantages à ne pas avoir encore sorti les vêtements d'été et que nous soyons toujours en chaussettes dans nos chaussures fermées : on peut continuer à zapper le passage beauté des pieds-vernis à ongles ! Et pour celles qui optent pour la mode à l'allemande : elles peuvent garder leurs jambes de yéti encore un moment sous leurs pantalons.

Enfin, tout cela ne m'arrange pas du tout.
Je dois préparer l'invitation que je n'ai pas encore commencée.

Oh ! vite !! un rayon de soleil !!
Je file...

... trop tard...