Suite au post précédent (et je remercie celles qui m'ont laissé un commentaire, ça me fait toujours autant plaisir), j'ai pris ma décision.
Je pense qu'en l'écrivant, mon choix était déjà fait au fond de moi.

Le tout, c'est de s'organiser pour essayer de ne pénaliser personne. Plus facile à dire qu'à faire.

CollierBoULESJe dois exposer mes bijoux et accessoires du 18 au 23 décembre 2007.
Il se trouve que j'aime travailler dans l'urgence. J'ai toujours été comme ça. Je pense que mon cerveau murit tout seul dans son coin et ça sort d'un seul coup.
Mais quand ça sort, plus rien ne peut m'arrêter. C'est comme une boulimie : je ne pense plus qu'à ça jusqu'à ne plus en dormir.

Donc plus de place pour le forum. Heureusement que les admins et modettes de l'équipe ont repris vaillamment le flambeau : je sais qu'elles bossent dur et que je leur fait confiance.
Je suis donc libre de travailler à mes bijoux.

Et ma famille ?
Mes filles sont ravies d'aller à la cantine. Après m'avoir suppliée pendant des mois l'année dernière, enfin, j'ai cédé. Elles sont persuadées que c'est grâce à leurs persistantes remarques "mais maman, c'est pas bon ce que tu nous fais à manger", "encore des légumes ???", etc... que j'ai fini par lacher le morceau.
Si elles savaient... "mais c'est top à la cantoche, il y a des patates tous les jours !"
Très bien mes chéries, profitez-en, en janvier.... c'est terminé !!!

J'ai investi dans un sêche-linge.
C'est con ? Non ! c'est même fantastique ! Surtout qu'il est placé pile en face du lave-linge : il me suffit d'ouvrir la porte du lave-linge pour bener les 5 kilos de vêtements propres à sêcher dans l'autre machine.
Optimisation du temps : fini la corvée d'étendage et en plus c'est repassage rapidos. Que demander de plus ?
Quoi ? on aura plus de culottes dans six mois parce que la machine aura cuit les élastiques ?
M'en fiche, dans 6 mois j'aurai fait ma vente et j'aurai le temps d'étendre les petites culottes et autres vêtements fragiles.

Ma chihuahua me regarde dubitative. Pourquoi tant d'agitation ? Pourquoi moins de calins ?... mais se console dans les bras de mon mari.
En voilà un qui, lui, patît largement de ma frénésie créative. D'ici que je lui cuisine des perles à tous les repas... il y en a partout, même dans le frigo (les perles en Fimo bien sûr demandent à durcir avant d'être percées !). Il est patient. Il sait que je vais finir par me calmer...

Donc, me voilà plongée dans mon univers de couleurs, de rondeur et de douceur. Que je suis bien dans ma bulle... loin de tout... Je ne pensais pas pouvoir me remettre à travailler ainsi suite au décès de mon père.
Et finalement, je crois que cela soigne un peu mon chagrin. Parfois je pleure en piquant la laine. Parfois je souris à l'idée de cette expo... qu'il aurait trouvé chouette.
De là à dire que créer relève de la thérapie... je n'en suis pas loin. Mon esprit s'apaise dès que je touche aux matières et c'est dans toute la futilité de mon acte que je me rends compte que la vie est faite de petits bonheurs et qu'il faut tous les consommer sans modération.

La collection grandit. J'ai bien avancé.
Ce matin, Mimounette me demandait de montrer un peu ce que je faisais.
Oui, un peu ! Mais pas trop.
Je ne voudrai pas dévoiler... tous mes secrets !!!!

Jusqu'au jour  "J", j'essayerai de vous tenir au courant de l'avancée de mon travail. Du stress qui commence à monter (et oui ! déjà !)... je compte sur vous pour me soutenir.

Peut-être même aurez-vous des conseils à me donner pour ma vente ?

PocheTEL1POCHEPORT2


EDIT : vous avez été nombreuses à me demander l'adresse exacte du lieu de ma vente par mail :

Du 18 au 23 décembre : bijoux et accessoires (pièces uniques)
au Viaduc des Arts à Paris

(55 avenue Daumesnil - 75012)